Ateliers des Cent-ans

Ateliers des Cent-ans, Irlande. Photo: James

En français, le mot atelier et le mot réalité forment une anagramme parfaite. C’est de cet horizon que tout arrive pour nous. C’est dans nos ateliers que se dépose et se déplie la réalité perçue et c’est le lien terrestre que nous avons choisi et voulu fécond. Notre pratique est celle de métiers anciens, immémoriaux. Avec les années, loin de la turbulence des grandes villes, nous avançons et cherchons.

Nous pensons qu’il existe un lien étroit entre la Nature et l’Art. Nous vivons dans une forêt où coule une rivière accidentée, avec des cascades, des remous, des anfractuosités rocheuses, des rives affaissées charriant parfois des arbres entiers et découvrant aussi de grands pans d’argile bleue ou verte. Toute cette végétation, ce monde minéral et animal en présence, sont perçus comme une infinité de trésors, spectacle vivant et chatoyant, source intarissable de formes, de textures et de motifs.

Finalement, terminons par cette autre anagramme parfaite des mots anglais listen (écouter) et silent (silencieux) comme s’il s’agissait de concilier ce que nous voyons et ressentons avec une manière lente de vouloir une vie riche et silencieuse...

In French, the words atelier (workshop) and réalité (reality) are a perfect anagram. This is our outlook... how things happen to us. The reality we perceive comes to rest and unfolds in our workshops. This is the creative and fertile link with the earth we chose to set up.
Our crafts are very old, indeed age-old. Over the years and far from the turmoil of urban life, we keep moving forward in search of something.

We believe that Nature and Art are linked on a deep level. We live in a forest where a turbulent river runs with waterfalls, swirls, crevices and collapsed banks that sometimes transport whole trees and uncover large patches of blue or green clay. We revel in all the vegetation, the mineral and animal worlds around us. This treasure trove is a living and glittering spectacle and an unending source of inspiration of shapes, textures and motifs.

To conclude, we will end with this other perfect anagram, in English, with the words listen(écouter) and silent (silencieux) as if this were to reconcile what we see and feel with the need to experience a rich and silent life at an unhurried pace...